02/08/17 – Crimée : Poutine signe une loi sur l'effacement des dettes ukrainiennes

Le 31 juillet, le président russe a paraphé un texte autorisant les résidents de la péninsule de Crimée, annexée par la Russie en 2014, à ne pas rembourser les dettes dues à des banques ukrainiennes. Le brutal changement de système bancaire a entrainé dans la péninsule d’épineux problèmes de transferts de prêts. La loi permettra la remise à zéro ou le rééchelonnement de prêts demandés dans des banques ukrainiennes, jusqu’à 5 millions de roubles pour les personnes morales (69 650 euros).

Le président du comité de la Douma sur les marchés financiers, Anatoli Aksakov, a de son côté justifié la loi comme une « protection » pour les emprunteurs. Un conseil de surveillance et une agence spécialisés seront par ailleurs créés suite à cette loi, pour permettre le suivi des dossiers de dette. Des allégements et conditions préférentielles seront également mises en place concernant la dette publique de la Crimée.

La banque nationale ukrainienne considère que l’annexion de la Crimée a fait perdre au pays plus de 22 milliards de hryvnias, soit 717 millions d’euros. Selon le journal russe Izvestia, la Crimée aurait attiré 27 milliards de roubles d’investissements. Les investissements privés aurait été treize fois supérieurs à ceux de l’État.

Le même jour, le Président Poutine a signé une loi de simplification de l’obtention de la nationalité russe pour les ressortissants ukrainiens, s’attirant les foudres de Kiev. Le texte exige par ailleurs le reniement de la nationalité d’origine. En réponse, la Rada ukrainienne envisage de rétablir les visas pour les Russes à l’entrée du territoire national.

Sources :

http://finance.liga.net/banks/2017/8/1/news/54148.htm  

https://strana.ua/news/84600-putin-podpisal-zakon-o-publichnom-otkaze-ot-grazhdanstva-dlya-ukraincev.html

https://ria.ru/society/20170731/1499494955.html