Cycle 1917

Il y a 100 ans, la Révolution de février puis surtout d’octobre 1917 et l’arrivée au pouvoir des bolcheviks emmenés par Lénine allaient profondément bouleverser la Russie, mais aussi le monde entier.

À l’occasion de cet événement et des différentes commémorations qui auront lieu cette année, Gare de l’Est consacre un cycle d’émissions dédiées à cette révolution aux immenses conséquences.

 


 29/03/2017 - « Les gens d’autrefois » : la noblesse russe et la Révolution

 

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Durée : 33 minutes

Une catégorie sociale en particulier allait être impactée au premier chef par les Révolutions de 1917. La noblesse impériale devra rapidement s’accommoder du concept de société sans classe que les autorités bolchéviques vont imposer.
Si une partie des nobles va choisir l’exil, d’autres n’en auront pas les moyens ou l’envie. Comment cette ancienne classe « exploitante » est-elle intégrée dans la nouvelle société soviétique ?

Invitée : Sofia Tchouikina est maître de conférences à l’Université Paris 8. Sociologue, ses thèmes de recherche sont variés : sociologie historique de l’intelligentsia, nouveaux espaces publics dans les villes russes, ou encore les femmes de la dissidence soviétique. Elle a publié récemment chez Belin l'ouvrage : Les gens d’autrefois : la noblesse russe dans la société soviétique.

Présentation : Ulrich Huygevelde - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Préparation : Clémentine Vignaud-Sussingeas

Pour aller plus loin :

  • Sofia Tchouikina, Les gens d’autrefois : la noblesse russe dans la société soviétique, Belin, 2017
  • Sofia Tchouikina. Dvorjanskaja pamjat’ : byvšie v sovetskom gorode – Leningrad, 1920-30 gody (Les nobles russes dans la société soviétique. Leningrad, années 1920-1930), Sankt-Peterburg, EUSPb Press, 2006 (en russe)

Image : Un bal à la Cour Impériale, 1913, Dmitry Kardovsky

 


 

 26/02/2017 - Fuir la révolution : l’émigration russe en 1917

 

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Durée : 38 minutes

Nous allons aujourd’hui nous intéresser à l’émigration massive qui fait suite aux événements de 1917, et particulièrement à la guerre civile qui a opposé entre 1918 et 1923 l’armée blanche, loyale à la famille impériale, et l’armée rouge des bolcheviks. Beaucoup d’images romancées circulent dans les mémoires collectives sur cette communauté russe qui arrive en Europe dans les années 20 : princes chauffeurs de taxi à Paris, comtesses ouvrières aux usines Renault de Boulogne-Billancourt… Qu’en est-il vraiment ?

Invité : Historien et iconographe, Andrei Korliakov est né en Russie. Il a étudié l'espagnol et l'anglais à l'Institut des langues étrangères d'Irkoutsk. Il vit en France depuis 1991. Il est le fondateur du riche site http://www.emigrationrusse.com

Présentation : Ulrich Huygevelde - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Préparation : Clémentine Vignaud-Sussingeas

Pour aller plus loin :

  • Andrei Korliakov Le grand exode russe, 2009
  • Catherine Gousseff, L’exil russe. La fabrique du réfugié apatride (1920-1939), Paris, CNRS Éditions, 2008
  • Hélène Menegaldo, Les Russes à Paris, 1919-1939, Éditions Autrement, 1998

Image : Anton Dénikine, commandant en chef de l'armée des volontaires pendant la guerre civile et sa fille Marina après leur exil en France, 1933.

 


 

21/02/2017 - Le Turkestan dans la révolution

 

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Durée : 30 minutes

Nous nous intéressons dans cette nouvelle émission, à un territoire en périphérie des événements les plus connus de 1917.  Conquis à partir du 18ème siècle par la Russie, alors désireuse de repousser les limites de son Empire et désireux de maintenir à distance les tribus nomades, le Turkestan corresponds à peu près à ce que nous nommerions aujourd’hui l’Asie Centrale. Nous allons chercher à comprendre ce qu’il s’est passé dans cette région située à des milliers de kilomètres de Moscou et de Saint Pétersbourg, alors que la Russie changeait de visage.

Pour en parler nous recevons Cloé Drieu, chargée de recherches au sein  du Centre d’Études Turques, Ottomanes, Balkaniques et Centrasiatiques du CNRS.

Invitée : Cloé Drieu, chargée de recherche au CETOBaC, spécialiste de l’histoire des grands conflits du XXème siècle en Asie Centrale et de l’histoire du cinéma centre-asiatique.

Présentation : Ulrich Huygevelde - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Préparation : Clémentine Vignaud-Sussingeas

Pour aller plus loin :

  • Cloé Drieu, « L’impact de la Première Guerre mondiale en Asie centrale : des révoltes de 1916 aux enjeux politiques et scientifiques de leur historiographie », Histoire politique, Jan.-Apr. 2014, www.histoire-politique.fr
  • Orlando Figes, La révolution russe : 1891-1924, Gallimard, 2009

Image : Boukhara dans les années 20. Crédits : Asia KZ http://magazine.asiakz.com/rus/article/603


 

20/02/2017 – La Commune soviétique

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Durée : 21 minutes

Cette émission évoque l’une des premières créations sociales des révolutionnaires, la Commune qui visait à la mise en place d’habitats collectifs communautaires. Cette organisation sociale avait pour objectif d'instaurer un communisme radical touchant tous les aspects de la vie.

Structures théoriquement à la base du communisme soviétique dans sa première période, de nombreuses communes furent mises en place notamment en Ukraine, au lendemain de la révolution. La plupart disparurent cependant dans les années suivantes, suscitant la méfiance de l’appareil communiste.

Invité : Eric Aunoble est chargé de cours dans l’unité de russe de l’Université de Genève. Spécialiste de cette forme d’utopie révolutionnaire, il poursuit ses recherches sur les thèmes de la dynamique des conflits liés à la période révolutionnaire ; l’élaboration d’une culture soviétique et les rapports sociaux dans l’Ukraine des années 1920-1930.

Présentation : Ulrich Huygevelde - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Préparation : Clémentine Vignaud-Sussingeas

Pour aller plus loin :

  • Eric Aunoble,« Le communisme tout de suite ! », le mouvement des communes en Ukraine soviétique (1919-1920), Les Nuits rouges, Paris, 2008
  • Eric Aunoble,« S'éduquer à part pour mieux s'intégrer ? Les communes pédagogiques en Ukraine soviétique (1920-24) », Revue d’Histoire de l’enfance ‘‘irrégulière’’ – Le Temps de l’histoire, n°7 (décembre 2005)
  • Eric Aunoble,« Communes », « Culture prolétarienne », « Soviets » : articles dans le Dictionnaire des Utopies, sous la direction de M. Riot-Sarcey, T. Bouchet et A. Picon (Larousse, Paris, 2002 ; rééditions en 2006 et 2008).

Image : enfants dans la Commune juive de Malakhovka, 1921.


 

15/02/2017 - La Russie dans la période pré-révolutionnaire

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Durée : 27 minutes

Cette émission revient sur la situation de la Russie dans la période pré-révolutionnaire. 

Généralement vue en Occident comme arriérée, gouvernée par Nicolas II, Tsar peu porté sur les réformes, la Russie du début du XXème siècle vit de profondes évolutions, sociétales et économiques, marquées notamment par l'industrialisation de ses grands centres urbains.

Pour cette Russie en transition la guerre longue et épuisante qui s'ouvre en 1914 se révélera une épreuve bien trop lourde.

Invitée : Sophie Coeuré, professeur d’histoire à Paris 7

Présentation : Ulrich Huygevelde - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Préparation : Clémentine Vignaud-Sussingeas

Pour aller plus loin :

  • Sophie Coeuré, La grande lueur à l’Est. Les Français et l’Union soviétique (1917-1939), Paris, éditions du Seuil, collection « archives du communisme », 1999
  • Orlando Figes, La révolution russe : 1891-1924, Gallimard, 2009

Image : la famille Romanov à Rostov lors de la célébration du tricentenaire de la dynastie